http://www.stim-form.com/3348-thickbox_default/cube-2.jpg

Jusqu'à
-15%

Catégorie: Laser thérapie


Référence : 63001


K-Laser Cube 3

Nous consulter

New

K-LASER CUBE 3

LA REFERENCE

Avec ses 3 longueurs d'onde (660, 800 et 970) et sa puissance maximale en continue de 12 Watts, K-Laser Cube 3 couvre l'intégralité des applications de la thérapie laser de haute puissance.
Digne héritier de la gamme K-1200, il bénéficie d'une longueur d'onde supplémentaire et du nouveau logiciel CUBE.

K-LASER CUBE 3, c'est aussi : 

  • Portablibilté et batterie, laser diode, Classe IV (conforme IEC 60825-1) CW (onde continue), modulation 1 Hz à 20000 Hz, ISP.
  • Protocoles mutli phase
  • Paramètres modifiables par l'utilisateur
  • Historique des fiches patient
  • 3 paires de lunettes de protection
  • Longueur d'onde 660, IR 800 et IR 970
  • Longueur d'onde sélectionnable : 7 combinaisons.
  • Puissance d'émission en ISP : pic 15 W, moyenne 8 W
  • Puissance d'émission en continu : 12 W
  • Puissance maximum 660 nm : 0,120 w
  • Poids : environ 1300 gr

UN LARGE CHAMP D'INDICATION

La thérapie K Laser génère une bio-stimulation qui accélère la guérison de l’ensemble des tissus.

Les indications sont multiples mais elles regroupent l’ensemble des troubles ou l’ensemble des pathologies d’ordre musculo squelettiques avec en priorité le traitement de la douleur aiguë ou chronique.

LES INDICATIONS

Effet Antalgique (endorphine + Gate Control...) et Effet Anti-inflammatoire (suppression des molécules pro inflammatoires PGE2 et augmentation de la phagocytose...) Arthrose, Dysfonctionnement vertébral, Lésions discales, Capsulit, Bursite, Sciatique, cruralgie, Névralgie Cervico Brachial, Rhizarthrose du pouce, Syndrome du canal carpien 

Effet Anti-inflammatoire (suppression des molécules pro inflammatoire PGE2 et augmentation de la phagocytose...), effet antalgique (endorphine + Gate control...) effet anti-oedème (stimulation de la vasomotricité des vaisseaux lymphatiques et augmentation du débit sanguin). Déchirure musculaire, Lésion ligamentaire, Lésion méniscale, Epine calcanéenne 
Effet Antalgique (endorphine + Gate Control...) et Effet Neuromusculaire (vasodilatation locale et décontraction par bio-stimulation) Torticolis, Lumbago 
Effet Antalgique (endorphine + Gate Control...), Effet Neuromusculaire (vasodilatation locale et décontraction par Bio-stimulation) et action défibrosante. Tendinites, Epicondylite, Epitrochléite, Tallonite
Effet Neuromusculaire (vasodilatation locale et décontraction et bio-stimulation). Contracture 
Effet Antalgique (endorphine + Gate Control...) et Effet Anti-inflammatoire (suppression des molécules pro inflammatoire PGE2 et augmentation de la phagocytose...) et effet neuromusculaire (vasodilatation locale et décontraction par Bio-stimulation). Syndrome fémoro-patellaire
Effet Défibrosant et Cicatrisant (activation des activités des fibroblastes). Maladie de Dupuytren
Effet Anti-oedème (stimulation de la vasomotricité des vaisseaux lymphatiques et augmentation du débit sanguin). Oedème local post-traumatique

DEROULEMENT D'UNE SEANCE : UN TRAITEMENT RAPIDE POUR DES RÉSULTATS VISIBLES

K-LASER ACCESSIBLE A TOUS LES PATIENTS

Une séance de thérapie K laser est relativement courte (entre 2 et 15 min) selon la ou les zones à traiter.

Votre patient ressent une légère chaleur douce et agréable consécutive de la réaction cellulaire que provoque la bio-stimulation.

Le praticien traite la ou les zones pathologiques mais également les racines nerveuses des zones touchées.

La thérapie laser ne présente quasiment aucune contre-indication.

Seuls les tatouages et les cancers en développement sont des contre-indications.
Les zones proches du fœtus chez les femmes enceintes ainsi que les cartilages de croissance chez les jeunes ne se traitent pas par principe de précaution.

Le port des lunettes de protection est obligatoire dans une séance de K-Laser pour toutes les personnes présentes dans la pièce de traitement.

DÉCOUVREZ LES FONDAMENTAUX DE LA THÉRAPIE LASER : LONGUEURS D'ONDE, PUISSANCE, FRÉQUENCES ...

La thérapie laser se caractérise par son action rapide sur le "gate control" et sur l'inflammation.

Le mécanisme cellulaire s'explique notamment par l'utilisation optimale des longueurs d'onde, de la puissance, des fréquences...

K-Laser continu a perfectionner sa technologie pour satisfaire la continuelle recherche sur la "Bio stimulation" par la thérapie laser.

LES LONGUEURS D'ONDE

Trois composants des tissus absorbent la lumière: l'eau, l'hémoglobine et la mélanine.
Les courbes d'absorption des trois composants sont légèrement différentes par rapport à l'ensemble des longueurs d'onde émises par la lumière.
Pour certaines valeurs de longueur d'onde, on parle de "fenêtre optique" car leur radiation aura le plus gros impact dans le changement de l'état du métabolisme cellulaire.
De manière analogique c'est l'émission simultanée de faisceaux lasers caractérisés par des longueurs d'onde différentes qui entraîne un effet maximum.

 

660nm: La plus absorbée par la mélanine. Cette longueur d'onde assure un fort rayonnement dans la zone superficielle.
800nm: La plus absorbée par le cytochrome C oxydase qui dans la mitochondrie entraîne l'augmentation de la production d'ATP.
905nm: Absorbée en partie par l'hémoglobine, l'eau, la mélanine et le cytochrome C oxydase, cette longueur d'onde optimise la libération de l'oxygène pour les cellules.
970nm: La plus absorbée par l'eau. Cette action stimule la micro circulation local et augmente l'apport d'oxygène. (échauffement doux que les patients ressentent).

LA PUISSANCE

Le corps est constitué d'eau et cela entraîne une perte de puissance au fur et à mesure que la lumière du faisceau pénètre sous la peau.
L'étude ci-dessus confirme ce fait puisqu'à puissance égale, plus le tube contient de l'eau plus la puissance réceptionnée, après le passage du faisceau laser par l'eau, diminue.
Il faut donc une puissance suffisante pour agir en profondeur dans les différents tissus.

LA FREQUENCE

Les différents modes de fréquence du K-Laser influent sur certain type de tissus et favorise la bio stimulation cellulaire.
Muscle lisse = vasomotricité de l'ensemble des vaisseaux 
Leucocytes = cellules du système immunitaire
Endothélium = Paroi sanguine = Echanges avec le milieu intérieur 
Ostéoblastes = Fabrication de collagène
De plus le corps s'adapte si la fréquence est identique pendant le traitement.
La variation de fréquence pendant les phases de programmation du K-Laser permet ainsi de stimuler l'ensemble des tissus et évite l'accoutumance à une fréquence.
La bio stimulation est donc optimale.

 

MÉCANISME D'ACTION DU PHOTON

Tout dysfonctionnement entraîne une diminution de la circulation locale et une diminution de la production d’A.T.P. La mitochondrie se met en autarcie et ne produit plus que 2 molécules d’A.T.P. pour se suffire à elle-même.

La thérapie K Laser rétablit et entraîne une accélération de la circulation locale provoquant un apport supplémentaire d’oxygène par les cellules d’hémoglobine.

Au niveau de la mitochondrie, l’absorption de la lumière par le Cytochrome C oxydase accélère ce dernier entre la chaîne respiratoire et l’A.T.P. Synthétase.

Grâce au K-Laser , la chaîne respiratoire est ainsi restaurée et la production d’A.T.P. rétablit, la mitochondrie fabrique à nouveau 38 molécules d’A.T.P.

 

EFFETS DE LA BIOSTIMULATION CELLULAIRE

ACTION ANTALGIQUE: L'action du laser sur les fibres nerveuses entraîne une augmentation de la production d'endorphine de l'ordre de 40 à 50%. Le rétablissement de la production d'ATP par l'action du laser permet une action sur le Gate Control.
Production et augmentation des endorphines 
Action du Gate Control
ACTION ANTI INFLAMMATOIRE: La Bio-stimulation libère l'oxyde nitrique qui entraîne une augmentation de la microcirculation, une augmentation de la phagocytose et une élimination des bactéries pathogènes. Cette bio-stimulation supprime les molécules pro inflammatoires PGE2 et augmentent le nombre de Lymphocyte T. Stimulation des macrophages, Augmentation des Lymphocytes T, Augmentation de la micro circulation, Diminution des PGE2 pro-inflammatoires responsable de l'inflammation
ACTION ANTI OEDEME: La Bio-stimulation entraîne une libération de l'oxyde nitrique au niveau des cellules endothéliales des vaisseaux sanguins qui provoque une vasodilatation de la paroi sanguine (débit sanguin accru) et de la paroi lymphatique (évacuation doublée des protéines). Augmentation de la circulation et de la micro circulation
ACTION NEURO-MUSCULAIRE: Le rétablissement de la production d'A.T.P permet le pompage du calcium par le réticulum endoplasmique et entraîne la décontraction musculaire (libération de la myosine sur l'actine)Production et augmentation de la circulation sanguine. Apport en oxygène et nutriments

ACTION CICATRISANTE: La production de l'A.T.P entraîne une augmentation de la duplication des cellules (mitose) ainsi que la production de collagène et d'élastine sans possibilité de fibrose (par action anti-oedème ci-dessus). Stimulation des fibroblastes. Augmentation de la production de collagène et d'élastine

Lire la suite
Voir moins

Produits similaires

top